Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ASSOCC / HAITI

La première séance de l'atelier d'écriture sur la poésie de l'ASSOCC.

16 Septembre 2012 , Rédigé par Association Culturelle de Constellations (ASSOCC)

La première séance de l'atelier d'écriture sur la poésie de l'ASSOCC.

Ce samedi 15 septembre 2012, dans l’après midi, a débuté au Collège des Cadres Évangéliques de Frères l’atelier d’écriture sur la poésie de l’Association Culturelle de Constellations (ASSOCC) animé par le jeune talentueux poète, Webert CHARLES. Une assistance sélective, aimante de littérature, était disposée pour commencer l’expérience avec le co-auteur de « Pour que la terre s’en souvienne »

Le co-auteur de « Pluriels» (avec Denise Bernhardt) est à la hauteur de la tâche. Pendant la première séance, il a su ensorceler son assistance plurielle en thème de capacité en écriture poétique. De l’histoire, la définition de la poésie, en passant par une comparaison entre la poésie classique et la poésie moderne, l’auteur de « Marèl » a bien su jouer avec les mots pour susciter, poser et donner des réponses très équilibrées à des interrogations fondamentales à ce qui a trait à la poésie, l’homme et la société. Cette première présentation de l’auteur de « La camionnette rouge », une œuvre en cour de rédaction, est une assurance pour la pleine réussite des quatre (4) séances à venir.

Cet étudiant en Master en économie, le poète Webert CHARLES, nous a invité et réinvité pour certains à prendre conscience de notre imaginaire, de travailler à le développer au maximum et à creuser là-dedans pour produire nos créations littéraires. Une quête que nous, les participants à cet Atelier d’écriture, sommes prêts à effectuer : « Aller à la découverte de notre imaginaire qui n’est ni un objet, une représentation, ni le contraire du réel. On pourrait reprendre assez librement ce que Gadamer dit de l’œuvre d’art dans ‘’Herméneutique. Esthétique. Philosophie pratique’’, Montréal, Fides, 1998 : « C’est un évènement qui nous assène un coup […], nous renverse en instituant un monde propre dans lequel nous sommes aspirés. », tirée de « Les Lieux de l’Imaginaire », p. 249.

L’imaginaire est un évènement.

Jean Frantz PHILIPPE

Poète, haïkiste, écrivain et journaliste culturelle.

Emails : pejifrantzou@yahoo.fr ; jfphilippe@assocc.net

Partager cet article

Commenter cet article

Jean Frantz PHILIPPE 17/09/2012 21:17

Vive l'imagination !!!